fermer
Vie d'entrepreneurs

5 erreurs à éviter dans son activité e-commerce

ecommerce-5-erreurs-a-eviter

Votre projet e-commerce est fin prêt, votre business-plan est ficelé et votre budget est bouclé. Il est temps pour vous de démarrer. Mais avant cela voici les 5 pièges, classiques, à éviter pour partir du bon pied.

1ère erreur : négliger la législation propre au e-commerce

La facilité avec laquelle nous créons des sites internet nous fait souvent oublier que sur la toile, il existe aussi des lois.

Une législation spécifique s’applique à la vente en ligne. Au premier rang de vos obligations : la présence sur votre site des « mentions légales » et des « conditions générales de vente » (CGV). Ces dernières doivent, au moins, comprendre : les modalités de paiement, les garanties, l’expédition et le délai de rétractation. Ne cédez pas à la tentation de copier les CGV des concurrents. Non seulement c’est illégal, mais c’est aussi oublier que la réalité de votre affaire ne correspond pas forcément à la leur. Pour vous aider, n’hésitez pas à consulter les sites spécialisés ou un avocat.

2ème erreur : privilégier la technique au détriment du contenu

Ne vous noyez pas dans les nombreux détails techniques de votre site. Gardez à l’esprit que l’essentiel pour un e-commerce c’est le contenu !

Soignez la présentation de vos produits avec un rédactionnel de qualité et des illustrations originales. Votre catalogue doit être à la hauteur des exigences de vos clients.

Sachez communiquer. Ce qui intéresse et rassure le client, c’est l’information claire que vous lui apportez, les conseils utiles que vous lui donnez, les garanties sérieuses que vous avancez.

N’hésitez pas à « humaniser » votre site Internet dans une page « À propos » qui parle simplement et sincèrement de vous. Pour la même raison, affichez votre n° de téléphone.

3ème erreur : être timide sur la toile

Pour que les gens visitent votre site ils doivent savoir que vous existez.

Sortez de votre e-boutique, parlez et faites parler de vous, ailleurs sur le web. Avant de figurer dans le top 5 des recherches sur Google, il faut pouvoir « générer du trafic ».

Travaillez en collaboration, mettez en place des campagnes d’échange de liens, ou optez pour l’affiliation.

Créez un blog qui apportera une valeur ajoutée à votre marque.

Distribuez vos produits sur des plateformes de vente en ligne et enregistrez-vous sur des comparateurs de prix.

Quand personne ne vient chez vous, allez voir chez le voisin. Vous apprendrez beaucoup en étudiant les sites concurrents.

Une campagne sur Google Adwords vous assure aussi une publicité à moindre coût. Progressivement, en optimisant le référencement naturel (SEO) du contenu de votre blog, vous pourriez même ne plus en avoir besoin.

Et, bien sûr, Facebook, Instagram, Twitter… Les réseaux sociaux sont un bon levier pour vous faire connaître.  À vous de choisir celui qui aura le plus d’échos auprès de votre cible.

4ème erreur : attendre que le client vienne cliquer chez vous

Votre site web attire les visiteurs ? C’est bien, mais cela ne suffit pas pour garder un client et lui donner envie de revenir.

En plus d’avoir de bons produits, d’être beau, intéressant et bien rédigé, votre site doit impérativement être simple à utiliser. Le « tunnel d’achat » est le parcours que va suivre votre client, de son arrivée sur le site jusqu’au clic de confirmation de la commande. Facilitez-lui l’achat, limitez les étapes. La technique, ici, joue un rôle crucial, si besoin faites appel à un expert web marketing.
Dans votre stratégie marketing, pensez « fidélisation ». Développez les mailings avec des « alertes promotions » et une présentation des nouveaux produits. Mieux encore : personnalisez vos envois en fonction du parcours de chaque client sur votre site.

5ème erreur : oublier la mobilité de votre client

Les achats en ligne via les terminaux mobiles (smartphones, tablettes, notebook, etc.) sont en constante augmentation en France. Au point que les sites « responsives » sont aujourd’hui la norme.

La technologie « responsive » vous permet d’adapter l’affichage de votre site à tous les types de supports mobiles. Elle améliore la navigation de votre client et son confort de lecture en tout lieu. Pour lui, plus besoin d’attendre d’être à la maison pour consulter votre site et passer commande. Pour vous, pas de doute, c’est le passage obligé pour assurer la rentabilité de votre e-commerce.

N’oubliez pas, pour se lancer dans la vente en ligne, il ne suffit pas de savoir créer un site Internet et d’avoir de très bons produits. Le sérieux et le respect des règles, la qualité du contenu (design et rédaction) comme de la communication, mais aussi la stratégie marketing et la maîtrise de la technique, sont des atouts majeurs qu’il vaut mieux avoir dans son jeu.

Tags : activitéconseilse-commerceweb