fermer
Comptabilité

Comment réaliser votre bilan comptable

comment-realiser-votre-bilan-comptable

Le bilan comptable est bien plus qu’un simple document. Il représente un état de la situation financière de votre entreprise ou, en termes plus imagés, une photographie de son patrimoine.

Fiscalement obligatoire, il est à réaliser chaque année, à la clôture de votre exercice. En tant que chef d’entreprise, surtout si la tâche vous incombe, c’est peut-être un moment que vous redoutez ?

Alors, voyons ensemble comment le réaliser en nous appuyant sur des étapes simples et concrètes.

Qu’est-ce qu’un bilan comptable ?

Le bilan comptable de votre entreprise se présente sous la forme d’un tableau séparé en deux parties : l’actif (décrivant les fonds que vous y engagez) et le passif (indiquant vos ressources). Pour faire plus simple : l’actif signifie « où va l’argent » et le passif « d’où vient l’argent ».

On entend par « actif » ce que vous possédez dans votre entreprise (brevets, licences, immeubles, ordinateurs, marchandises, véhicules, etc.) et par « passif » l’origine de vos ressources (subventions, apports, etc.), ainsi que les dettes de votre entreprise (fiscales et sociales, emprunts bancaires, fournisseurs, etc.).

Les six étapes clés, pour établir votre bilan comptable

1. Choisissez bien votre logiciel comptable

Le choix de cet outil de gestion dépend de votre activité et de la taille de votre entreprise. Certains sont conçus pour des activités précises (professions libérales, commerçants, etc.) et incluent différents modules (gestion des paies, etc.). L’essentiel est que votre logiciel puisse vous apporter une aide quotidienne, adaptée, efficace et fiable.

2. Saisissez toutes les écritures comptables

C’est une étape fastidieuse, nous le savons, mais essentielle. Dites-vous que c’est le socle de votre comptabilité. Pour l’établissement de votre bilan, toutes vos écritures doivent être saisies :

  • les écritures de vos ventes (les factures émises pour vos clients) ;
  • les écritures de vos achats (les factures établies par vos fournisseurs) ;
  • les écritures des salaires et des cotisations sociales ;
  • les écritures de TVA.

Un petit conseil, n’attendez pas la dernière minute pour effectuer vos saisies, faites-le régulièrement, tout au long de l’année, afin d’arrêter  votre comptabilité à la date de clôture. C’est un gain de temps précieux et du stress en moins par la suite.

Concernant les écritures d’emprunt, notez que la saisie de leurs échéances se fait lorsqu’elles apparaissent en banque. Quant à celles de l’amortissement, c’est-à-dire les immobilisations (véhicules, outils, etc.), elle ne se fait qu’une fois ce dernier calculé. Les immobilisations ayant une durée de vie limitée dans le temps, vous devez tenir compte de leur perte de valeur au fur et à mesure des années.

3. Évaluez vos stocks 

Là aussi, pour vous simplifier la tâche lors de la réalisation de votre bilan comptable, faites régulièrement l’inventaire de :

  • vos marchandises, si vous avez une activité de négoce ;
  • vos produits en cours, si vous exercez une activité de production ;
  • vos prestations en cours, si vous faites une activité de prestations de services.

Les marchandises, produits ou prestations, non consommés à la fin de l’exercice, peuvent être annulés et reportés sur l’année suivante.

4. Calculez vos provisions

Ce calcul vous permet de prévoir des charges probables à venir. Vous devez les enregistrer en deux temps : les provisions pour créances clients (non recouvrement d’une facture) et celles pour risques (litiges, etc.).

5. Révisez vos comptes

Il s’agit à présent de vérifier et valider tous les soldes de vos comptes, avant d’éditer votre bilan. Cette étape permet de garantir une cohérence et une fiabilité de vos comptes annuels.

6. Éditez votre bilan, sans négliger l’annexe

Si vous utilisez un logiciel comptable, l’édition de votre bilan se fait automatiquement. Néanmoins, la préparation de « l’annexe » (document relatant les informations indispensables à la compréhension de votre bilan et de vos comptes de résultats) doit être minutieusement réalisée.

Vous devez ensuite déposer votre bilan comptable auprès du greffe du tribunal de commerce dont vous dépendez.

Vous ne devez pas perdre de vue qu’au-delà de son caractère obligatoire, ce bilan est également essentiel pour obtenir de nombreux services bancaires (ouverture de compte, demande d’emprunt, renouvellement de découvert bancaire, etc.).

Mais nous n’allons pas vous mentir, la réalisation d’un bilan comptable est complexe. Si vous craignez de faire des erreurs, faites appel à des professionnels. Expert-comptable ou cabinet comptable sauront vous épauler pour optimiser la gestion de votre entreprise.

Tags : bilan comptablecomptabilité