fermer
Se lancer

Entreprendre seul ou avec une franchise ?

entreprendre-seul-ou-avec-une-franchise

La création d’une entreprise amène une multitude d’interrogations. Parmi elles, la question d’entreprendre seul ou avec l’aide d’une franchise est légitime et fréquente. Vaut-il mieux être seul pilote à bord ou accompagné – avec les risques que cela comporte dans les deux cas ? Faisons le point.

Entreprendre avec l’aide d’une franchise : le concept

Présente dans de nombreux secteurs d’activité, la franchise repose sur une collaboration entre un entrepreneur indépendant juridiquement, le franchisé, et un réseau permettant de profiter de la notoriété et de l’expertise d’une enseigne, le franchiseur.

Dans le cadre de leur contrat de franchise, le franchiseur accorde au franchisé le droit d’exploiter sa marque et de commercialiser ses produits, moyennant une contribution financière. Il met également à sa disposition son savoir-faire et lui assure un accompagnement technique, commercial et juridique pendant toute la durée de leur collaboration.

En contrepartie, le franchisé s’engage à respecter les règles du réseau et à verser au franchiseur le paiement d’un droit d’entrée ainsi que des redevances de franchise sur la vente des produits.

Le choix de la franchise dépend des intentions du porteur de projet de création d’entreprise. Il dispose de nombreuses possibilités, la franchise étant utilisée dans des domaines d’activité très variés, tels que l’immobilier, la coiffure, l’alimentation, l’équipement de la maison et de la personne, etc.

Devenir franchisé : quels sont les avantages ?

Le principal avantage réside dans le fait que le créateur d’entreprise bénéficie immédiatement d’un savoir-faire et d’un accompagnement d’une marque connue. Avant l’ouverture de son activité, il reçoit une formation, à chaque stade de son projet, lui permettant de profiter du professionnalisme des membres du réseau et d’être ainsi très rapidement opérationnel.

Pendant toute la durée de son exploitation, le franchiseur lui accorde une écoute attentive et un soutien logistique pour l’épauler au quotidien. Il bénéficie des infrastructures d’un groupe (site internet, plateforme logistique, outils de gestion, etc.), tout en restant indépendant.

Enfin, la franchise étant synonyme de modèle économique solide, elle a aussi l’avantage de mesurer de façon fiable les évolutions des modes et tendances de consommation afin d’être à même d’anticiper et de se renouveler.

Devenir franchisé : quels sont les inconvénients ?

Néanmoins, la franchise présente également quelques exigences. Le futur entrepreneur doit s’acquitter d’un droit d’entrée, souvent plus conséquent que dans le commerce isolé, ainsi que de royalties auprès de son franchiseur.

Il doit aussi respecter la stratégie commerciale du réseau, ainsi que les normes du concept. Il est par conséquent souvent tenu de s’approvisionner auprès de fournisseurs référencés et de vendre des produits imposés par le franchiseur, à titre exclusif. Ce mode de fonctionnement ne lui laisse pas toujours la liberté désirée pour mener sa politique commerciale et peut brider le désir d’indépendance animant l’esprit de nombreux créateurs.

Entreprendre seul ou avec l’aide d’une franchise ? C’est un choix très personnel qui mérite réflexion. L’aventure entrepreneuriale, quel que soit le chemin emprunté, requiert de l’ambition ainsi qu’un investissement personnel et financier que chaque porteur de projet doit mesurer en fonction de ses aptitudes et de ses objectifs.

Tags : création d'entrepriseentreprendrefranchise