fermer
Se lancer

Comment élaborer mon business plan ?

business-plan

Plan d’affaires, business plan, pour votre entourage non initié, ces deux mots peuvent paraître barbares. Pour vous, porteur d’un projet de création d’entreprise, dites-vous que ce sont vos nouveaux amis.

Pour faire simple, il s’agit de poser sur le papier les caractéristiques détaillées de votre projet de création d’entreprise. Pas simple, on le sait bien. Mais c’est le passage obligé qui crédibilisera votre projet auprès de vos interlocuteurs : banquier, conseiller juridique, expert comptable, partenaires… et qui leur servira de base de travail pour mieux vous accompagner.

Un business plan structuré

Comme tout document de synthèse, votre business plan doit être structuré et répondre à certaines règles. D’abord de l’ordre et plusieurs parties à ne pas oublier :

  • présentation de l’équipe qui va conduire le projet (associés, salariés, partenaires) ;
  • présentation du projet (secteur d’activités, marché, stratégie) ;
  • chiffres relatifs à l’activité (compte de résultat prévisionnel pour les trois premières années ;
  • plan de trésorerie toujours sur trois ans) ;
  • statut juridique (justification du choix du statut, place et situation de chacun des acteurs, rémunération).

En annexes, le petit plus à ne pas négliger : un projet de statuts, des éléments de marketing, communication (projet de logo, dépliant publicitaire…) et pour la partie marché, des engagements de commandes de clients/prospects qui sont toujours les bienvenus. Bref, de quoi conforter les données précédentes.

La nécessité de vous approprier le contenu du business plan

Pas de panique, pour les parties techniques (prévisionnels, statuts) faites plutôt appel aux compétences de professionnels : expert comptable, avocat d’affaires. Gardez à l’esprit que ce document est un élément stratégique important et oui, il va falloir le maîtriser sur le bout des doigts. Lors d’un rendez-vous avec votre conseiller bancaire, par exemple, vous devrez être capable d’expliquer, voire de justifier chaque chiffre, de montrer que vos choix ont été réfléchis.

Privilégiez un style qui vous ressemble

Pour toutes ces raisons, il faut que ce document, d’une vingtaine de pages au minimum, vous ressemble. Évitez de vous perdre dans un style sophistiqué, utilisez une présentation sobre, des mots simples que vous maîtrisez, et surtout, allez à l’essentiel.
 Une astuce : faites-le relire à vos proches, amis, famille. Ils sont forcément moins impliqués que vous dans le projet et leurs remarques, leurs questions, vous aideront à rendre la présentation plus claire et compréhensible.

Soyez réalistes !

On va être honnêtes : on a souvent tendance à cette étape à surestimer certaines données, les données chiffrées notamment. Soyez forts et résistez à la tentation. Autant rester crédible auprès de vos interlocuteurs. Ils ont une connaissance assez fine des marchés, des charges des entreprises. Votre chiffre d’affaires prévisionnel, notamment, doit être minutieusement évalué avec une croissance raisonnable sur les années futures. Vous devez vous baser sur les chiffres publiés par vos concurrents et sur votre étude de marché qui reste l’élément clé et qui doit être effectuée avant tout lancement de projet.

Curiosité et veille

Pour réussir le challenge « business plan », vous allez devoir rechercher des éléments fiables. Vous pouvez entre autres, utiliser les bilans de sociétés dont l’activité est assez proche de celle que vous souhaitez. Regardez sur societe.com par exemple. Autre conseil, si vous avez besoin d’une étude de marché l’INSEE est une bonne source de données, les chambres consulaires également, tout comme les fédérations professionnelles. Là encore, n’hésitez pas à vous faire accompagner.

Tags : business planmarketing