fermer
Démarches

Se financer avec les business angels

business-angels

Croire en sa bonne étoile, c’est bien, mais ce ne sera pas suffisant pour lancer votre projet. Au-delà des aides conventionnelles, les business angels sont là pour vous aider. Ces « anges des affaires » qui investissent dans des projets innovants représentent un véritable coup de pouce. Comment et par quels moyens soutiennent-ils votre projet ? Quel type d’investissement proposent-ils ? Nous vous disons tout.

Qui est-il ?

Un business angel est une personne physique qui propose de parrainer de jeunes entrepreneurs. Il peut être cadre d’entreprise, entrepreneur, dirigeant ou même retraité.

Cet investisseur flaire le fort potentiel de croissance des projets de création d’entreprises innovantes. Il accompagne le nouvel entrepreneur dans le démarrage de son projet et se retire une fois la période de stabilisation amorcée.

Que cherche-t-il ?

Le business angel cherche avant tout à investir dans des projets innovants, capables de générer une forte rentabilité. Par projet innovant, il ne faut pas entendre uniquement « innovation technologique ». Il s’agit plutôt d’un projet qui se distingue de ce qui est proposé sur le marché par une nouveauté présentant un réel avantage concurrentiel.

Un business angel investit généralement dans des secteurs d’activité en adéquation avec son expérience professionnelle. Les secteurs les plus prisés sont les services, Internet et les télécommunications, l’industrie et la santé.

Comment participe-t-il ?

Le business angel agit comme un parrain. Bien plus qu’un financeur participatif, il vous accompagne en mettant à votre disposition son expertise, son portefeuille relationnel et son expérience.

Son appui financier renforce les fonds propres de votre jeune entreprise, allant de 50 à 500 K€. Véritable booster pour votre projet, il crée un effet de levier auprès des autres investisseurs et renforce votre position face aux banques. Sachez aussi que le business angel prend une part minoritaire dans le capital de votre entreprise.

Il n’est pas rare que ces anges des affaires se regroupent pour accompagner votre entreprise. Ils s’organisent en réseau sous la forme d’une association ou d’une société d’investisseurs potentiels. L’avantage du fonctionnement en réseau est qu’il existe un partage des compétences avec d’autres business angels sur votre projet.

Comment trouver son business angel ?

Il ne suffit pas de faire un vœu pour qu’un ange des affaires vienne se pencher sur votre projet. Prenez plutôt contact avec l’un des 4000 business angels en France. Souvent regroupés en réseaux géographiques, ils couvrent généralement toutes les régions de France. Pensez aussi à la Fédération nationale des réseaux de business angels « France angels » qui peut également vous orienter dans vos démarches.

Autre solution pour trouver l’archange de votre projet : cibler les réseaux affinitaires ou thématiques. Certains réseaux de business angels fédèrent les femmes entrepreneures ou les anciens de certaines grandes écoles. D’autres se sont constitués autour d’un domaine d’activité précis comme l’agroalimentaire, le développement durable ou la santé.

Quels sont les critères de sélection des business angels ?

Il n’existe pas de critères précis pour être l’heureux élu d’un ange du business. Toutefois, votre projet, outre son caractère innovant, doit être suffisamment avancé. Il est fréquemment demandé au jeune entrepreneur de :

  • posséder un avantage concurrentiel significatif ;
  • avoir un business modèle efficace ;
  • avoir un business plan réaliste sur les 3 ans à venir ;
  • présenter un projet cohérent d’entrée et de sortie du business angel ;
  • être déjà en phase d’amorçage avec un premier CA.

Préparez bien votre dossier avant de le soumettre à un business angel. Car son accompagnement, bien qu’il ne soit pas providentiel, vous ouvrira les portes de nombreuses opportunités.

Tags : business angelcréation d'entreprisecréation de projetfinancementtrésorerie